dimanche 16 octobre 2016

The Dark Artifices - tome 1 : Lady Midnight - Cassandra Clare

Titre : Lady Midnight
Auteur : Cassandra Clare
Saga : The Dark Artifices
Tome :1
Éditeur : McElderry
720 pages
Parution : 8 Mars 2016


Résumé :

Los Angeles. It’s been five years since the events of the Mortal Instruments when Nephilim stood poised on the brink of oblivion and Shadowhunter Emma Carstairs lost her parents. After the blood and violence she witnessed as a child, Emma has dedicated her life to discovering exactly what it was that killed her parents and getting her revenge.

Raised in the Los Angeles Institute with the Blackthorn family, Emma is paired as a parabatai with her best friend, Julian Blackthorn. A series of murders in the city catch her attention — they seem to have the same characteristics as the deaths of her parents. Could the murderer be the same person? And her attention isn’t the only one caught: someone has been murdering Downworlders as well. The Fair Folk make a deal with the Institute: if the Blackthorns and Emma will investigate the killings, they’ll return Mark Blackthorn to his home. The catch: they have only two weeks to find the killers.

Mon avis : 


J'attendais ce livre depuis tellement longtemps... Je l'ai pré-commandé en Novembre 2015 et quand je l'ai reçu en Mars, j'ai cru mourir de bonheur. Alors vous devez vous dire "Pourquoi attendre tant de temps avant de le lire?" Mais à cause de Robin, voyons. Nous devions le lire ensemble et il m'a rendue dingue. Il l'a reçu un mois après la sortie, on l'a commencé, puis il est parti en vacances. Ensuite, il a eu des examens, après il n'avait pas le temps ! J'ai failli prendre ma voiture jusqu'à Montpellier juste pour lui botter les fesses :P
Ce livre est terminé depuis le mois de Mai ou de Juin et je le chronique en Octobre...

Mais penchons-nous un peu sur le livre !

J'attendais ce livre avec une telle hâte que j'ai frôlé la syncope en ouvrant le paquet. J'ai finalement survécu et c'est un soulagement, sinon j'aurais raté le premier tome de cette nouvelle saga !

Si vous me suivez régulièrement, vous savez probablement que je suis amoureuse des histoires de Cassandra Clare. Pas un seul de ces livres ne m'a déçue et pourtant j'en ai lu 9, dix maintenant !
J'avais donc une terrible appréhension avant de commencer ma lecture. Et je m'en veux. Comment ai-je pu avoir peur ? La magie de la plume de Cassandra Clare m'a encore frappée et je ne vois pas pourquoi il aurait pu en être autrement.

J'ai aimé retrouver Emma et Julian, découverts à la fin de City of Heavenly Fire. Nous avons quitté deux enfants et nous retrouvons deux adolescents.
J'avoue avoir eu un peu de mal au début avec tous les enfants Blackthorn. Ils sont vraiment nombreux et je confondais un peu tout le monde. J'ai donc fait une liste que j'avais dans le livre le temps de m'y habituer. Ceci mis à part, j'ai encore pris une énorme claque !
L'auteur a un style unique, pur, magique. Et avec moi, ça prend à chaque fois. C'est typiquement le genre de livre que je dévore malgré qu'il soit en anglais et qu'il fasse 720 pages.
 
J'ai adoré retrouver Emma et Julian ainsi que les autres membres de la famille. Et les références à ses précédentes sagas sont un pur bonheur ! Je ne peux pas vous raconter trop de choses pour ne pas vous spoiler, cependant je dois vous prévenir... Si vous avez aimé les autres livres, accrochez vos ceintures, vous allez partir en constant ascenseur émotionnel !
Nous retrouvons quelques personnages déjà plus ou moins connu ( dont certains rencontrés dans The Bane Chronicles ) et c'est un régal. J'aime beaucoup Christina évidemment et j'ai hâte d'en apprendre plus sur elle. J'ai adoré Julian, il m'a profondément touchée et sa relation avec ses frères et sœurs est vraiment très belle !
 
Concernant l'intrigue, on sent que Cassandra Clare a peaufiné son monde ! Après plus de 10 livres dans l'univers des chasseurs d'ombres, le monde est posé et plus élaboré, cela nous offre un premier tome assez excellent ce qui est assez rare pour un premier tome de saga. Ce tome est explosif, sensationnel, addictif et en le refermant je me suis mise à pleurer parce que je n'avais pas le second tome. Ne me jugez pas, j'assume mon addiction aux Shadowhunters !
L'histoire est très prenante et je n'ai pu que m'investir à fond dans leur quête, je voulais moi aussi des réponses et je suis assez fière de ne pas m'être trompée car c'est assez rare !
 
Amateurs des Shadowhunters, si vous n'avez pas lu Lady Midnight, courrez jusqu'à la librairie. Amateurs de bons livres, si vous n'avez jamais lu de Cassandra Clare, fuyez et allez rattraper ça ! Le tome 2 de The Dark Artifices sort en 2017 en VO, ça vous laisse du temps !
 
 
Sur cet avis fort enthousiaste, je vous souhaite une belle fin de week-end et je m'en retourne à mon analyse de littérature. A très vite mes papayes !

2 commentaires:

  1. Mourir de bonheur, quelle belle mort...
    Bravo pour cette belle chronique.

    RépondreSupprimer

N'hésitez-pas à laisser une trace de votre passage ;-)
Chaque attention, aussi simple soit-elle, fait toujours immensément plaisir ♥