dimanche 6 septembre 2015

In my mailbox # 44


In My Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C’est un moyen de partager nos acquisitions de la semaine : achats, emprunts, livres reçus...
Comme vous le savez probablement, je suis en challenge Zéro Achat* depuis le 17 Décembre. C'est pourquoi il y a moins d'IMM sur le blog. 

Je vais revoir le fonctionnement du Challenge d'ailleurs parce qu'il ne me convient plus vraiment. Je pense avoir trouvé une autre formule qui me conviendra mieux.

En attendant aujourd'hui, je vous présente trois livres, deux en français et un en anglais.

Tout d'abord, ma mère m'a offert Le secret d'Edwin Strafford de Robert GOddard. J'avais lu Heather Mallender a disparu du même auteur et j'avais adoré. J'espère qu'il sera à la hauteur de mes attentes !! 
Bon, il est certain que je ne l'ai pas choisi pour sa couverture ( une horreur ) 



1977 : Martin Radford, jeune historien londonien dont la carrière universitaire a été brisée par un scandale, arrive sur l’île de Madère. Il y rencontre Leo Sellick, un millionnaire sud-américain, qui habite une superbe villa, naguère propriété du mystérieux Edwin Strafford, mort en 1951.
Homme politique de premier ordre, promis à un brillant avenir, Edwin Strafford a été en 1908, à l’âge de 32 ans, ministre de l’intérieur du cabinet Asquith, aux côtés de Lloyd George et de Churchill, avant de démissionner brutalement en 1910 et de quitter la vie politique sans explication aucune pour disparaître dans l’anonymat.
Les raisons de cette rupture inexplicable sont elles dans le manuscrit de ses mémoires, retrouvé dans la villa ? La lecture passionnée qu’en fait Martin pose beaucoup plus de questions qu’elle ne donne de réponses. En particulier sur le rôle d’Elizabeth, une jeune suffragette - ces militantes activistes qui revendiquaient le droit de vote pour les femmes dans un Royaume-Uni très conservateur - avec qui Strafford a vécu une histoire d’amour passionnée.
Fasciné par les énigmes qui jalonnent le destin de Srafford, Leo Sellick propose à Martin de le rémunérer pour éclaircir cette étrange affaire. Mais alors que son enquête progresse, Martin va vite comprendre que cette histoire est loin d’être finie, et que, dans l’ombre, beaucoup ont encore intérêt à ce que le voile ne se lève jamais sur le secret d’Edwin Strafford.

Ensuite, je suis allée à Toulouse en virée shopping et forcément, j'ai craqué ... Deux fois ^^ 


Tout d'abord, j'ai pris : 
15 avril 1912. Dans l’horreur du naufrage, deux femmes qui n’auraient jamais dû se rencontrer voient leurs destins liés à jamais. Sauvées in-extremis, May et son bébé trouvent chaleur et réconfort dans les bras de Celeste. Une amitié est née, qui se renforce au fil du temps. Mais alors que survivre a donné à Celeste courage et goût de la liberté, May semble n’avoir jamais surmonté le drame. Un lourd secret qu’elle porte depuis le soir du naufrage pèse sur sa conscience...

Ensuite,  je suis allée chez Ombres Blanches, la librairie VO géniale qu'il y a a Toulouse, et j'ai pris :

Pour celui-ci, je choisis de ne pas mettre de résumé, tout simplement parce que je l'ai lu il y a longtemps et je ne me souviens plus de quoi ça parle. Je sais juste que je veux le découvrir à l'aveugle.


Connaissez-vous ces livres ? Dîtes-moi tout !!

4 commentaires:

  1. Je ne connaissais aucun de ces livres, mais il ont tous l'air très intéressant. Le Secret d'Edwin Stafford me tente beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a l'air hyper original franchement !!!

      Supprimer
  2. Personnellement Le Secret d'Edwin Stafford ne me tente pas des masses. Par contre All the Light we Cannot See beaucoup plus (je suis allée lire le résumé), hâte de lire ta chronique dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le lirai pas de suite je pense ! Pendant les vacances de Paques ou de Février

      Supprimer

N'hésitez-pas à laisser une trace de votre passage ;-)
Chaque attention, aussi simple soit-elle, fait toujours immensément plaisir ♥