mardi 22 décembre 2015

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates - Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates
Mary Ann Shaffer & Annie Barrows
Éditions 10/18
411 pages

Résumé :


Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'Occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Mon avis :


Par où commencer ? J'ai ce livre dans ma PAL depuis plus d'un an et demi... Et mon dieu, pourquoi, oui pourquoi je ne l'ai pas sorti plus tôt ?
Je l'ai enfin sorti grâce à Marion qui me l'a sélectionné pour notre Course à Thèmes et je la remercie du fond du cœur car ce livre est un vrai chef d’œuvre !

Pour ce qui est de l'objet livre, je trouve la couverture hyper jolie. J'aime beaucoup les lettres et les timbres, alors, forcément, je suis ravie =)
Je ne lis jamais, ou presque, de roman épistolaire. Aussi, j'avais peur de ne pas accrocher ! Mais ce livre est HYPER addictif. Les lettres sont courtes, parfois moins d'une page donc, ça se lit vite ! Si je n'avais pas eu ces foutus partiels, il était lu en deux jours je pense...

Du côté de l'histoire, elle est vraiment fascinante. J'ai eu ma période où j'étais hyper fan et incollable sur la seconde guerre mondiale. Mais j'ai arrêté après ma visite du Camp d'Auschwitz qui m'a traumatisée et fait faire des cauchemars pendant plusieurs moi. Aussi, ça m'a fait drôle de m'y remettre, et à chaque fois qu'on me parle de camps, j'ai des frissons et je ne visualise que trop bien. Mais ceci mis à part, j'ai beaucoup aimé ce livre.
L'histoire n'est pas décousue comme je le craignais du fait des lettres et autres télégrammes. Ça reste hyper bien construit.

Juliet est un personnage très attachant. Elle est vive, passionnée, touchante et belle. J'ai adoré sa correspondance avec les habitants de Guernesey. j'ai aimé rencontré Dawsey, Isola, Eben, Kit, Eli et Amelia au compte goutte. J'ai aimé vivre les réunions du Cercle littéraire, j'ai aimé les voir se reconstruire. Je les ai soutenu dans leur deuil, dans leurs joies aussi. Je suis tombé amoureuse de cette île, et je me verrai bien au bord de la falaise avec un bon bouquin pendant que Kit joue ! Il me semble que cela fait longtemps que je ne m'étais pas autant sentie heureuse en présence de personnages. J'adorerais avoir une famille et des amis pareils. Et j'ai très envie de créer un cercle littéraire. Je sais pas si ça peut marcher dans ma ville... Mon personnage préféré est Dawsey, il est tellement simple et naturel. J'aimerais pouvoir le serrer dans mes bras et lui dire que tout va bien ...
Bref, voilà, je fangirle à fond sur mon livre. Petite mention spéciale aux lettres de Mamie Phine à la fin, c'est juste hyper original

L'écriture est légère, juste et percutante. Ce livre à quatre mains et très bien écrit et je n'ai pas fait de différence, je ne sais pas qui a écrit quoi en fait ! Donc chapeau bas =)
J'ai vraiment aimé ce que j'ai ressenti avec ce livre, rien que d'en parler, j'en suis toute émue.

Là mon livre et moi, on est un peu ... Comme ça :

Et je trouve ça :


Parce que :
Voilà, je me suis un peu emballée sur cette chronique mais c'est vraiment fou l'effet que ce livre m'a fait !!! ♥♥♥

vendredi 18 décembre 2015

Challenge Cold Winter


Hello mes Papayes ♥
Tout d'abord, j'ai piqué cette photo sur le blog de Margaud, mas je suis fan ^^

Je viens vous annoncer que je participe au Cold Winter Challenge... Même si ici, dans le Sud, il fait plutôt bon. Je sais que Margaud participe à ce challenge tous les ans , mais j'ai vu l'article chez A.J. et j'ai eu envie de le faire aussi.

Il est organisé par Margaud et Antonine. Le groupe Facebook, c'est par !

Elles nous proposent deux menus :
Le menu"Magie en hiver" composé de :
- Un conte/une nouvelle
- Un roman avec une couverture hivernale
- Une histoire d'amour

Le menu "Noël scintillant" se compose comme ceci :
- Une réécriture de conte
- Une histoire prenant place à Noël
- Un roman dont le titre contient le mot hiver/neige/glace

Une thématique = 1 livre. Soit 3 livres minimum à lire pour ce challenge ce qui est peu en fait. 


Je comptais même faire les deux menus sauf que je n'ai pas de réécriture de conte dans ma PAL... A moins que j'arrive à emprunter Cinder à la médiathèque, je ne pourrai faire "que" Magie en hiver".

Les livres que j'ai choisi pour ce menu sont :
- Une nouvelle : My true love gave to me. Même si je ne lis le recueil en entier, je pense lire 6 nouvelles.
- Un roman avec une couvrture hivernale : Un papillon sous la neige de Delphine Kalotay.
Une histoire d'amour : A little something different de Sandy Hall. J'ai tellement envie de lire ce livre !!! 

Et vous, ce challenge vous tente-t-il ? Vous participez ? Dîtes moi ce que vous avez choisi !!! 


A très vite

lundi 14 décembre 2015

Hamlet au Paradis - Jo Walton


Hamlet au Paradis
Jo Walton
Éditions Denoël
352 pages
Traduction de Florence Dolisi 
Collection Lune d'Encre
10 Octobre 2015

Résumé :

Londres. 1949. Viola Lark a coupé les ponts avec sa noble famille pour faire carrière dans le théâtre. Quand on lui propose de jouer le rôle-titre dans un Hamlet modernisé où les genres ont été chamboulés, elle n'hésite pas une seconde. Mais l'euphorie est de courte durée, car une des actrices de la troupe vient de mourir dans l'explosion de sa maison de banlieue. Chargé de l'affaire, l'inspecteur Carmichael de Scotland Yard découvre vite que cette explosion n'est pas due à une des nombreuses bombes défectueuses du Blitz. Dans le même temps, Viola va cruellement s'apercevoir qu'elle ne peut échapper ni à la politique ni à sa famille dans une Angleterre qui embrasse la botte allemande et rampe lentement vers un fascisme de plus en plus assumé. Hamlet au paradis est le second volume de la trilogie du Subtil changement. On y retrouve l'inspecteur Carmichael, en fort mauvaise posture, ainsi que l'élégant mélange d'uchronie et de polar so british qui a fait le succès du Cercle de Farthing.

Mon avis :

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Denoël pour cet agréable partenariat. J'ai fini ce livre il y a quelques temps mais par manque de temps, j'ai passé deux semaines assez atroces à la fac.., je ne l'ai pas avant avant. 'espère tout de même pouvoir rendre justice à ce livre !

Pour ce qui est de l'objet livre, je trouve la couverture très originale de par cette couleur. De plus, elle illustre parfaitement le contenu. Le titre traduit est également parfait.

L'histoire est extrêmement... originale. En effet, je pensais avoir affaire à un roman historique mais ce n'est pas le cas, c'est plutôt de la science fiction teintée d'Histoire. Ça se passe en 1949 mais Hitler est un des personnages. Cela ouvre de multiples questions... Et je trouve ça fascinant !
J'ai tout de même mis quelques temps à entrer dans l'histoire, mais une fois qu'on y est, on n'en ressort pas.

Les personnages sont tous très différents. Il y en a beaucoup, mais on n'est pas perdu ! Les sœurs Larkin sont vraiment originales. Les protagonistes sont tous bien travaillés, du rôle principal, au petit rôle. J'ai bien aimé Viola, mais mon coup de cœur va à ce pauvre inspecteur Carmichael ! J'ai cependant eu du mal à m'attacher aux personnages, peut-être est-ce dû à leur nombre. Mais je ne trouve pas ça essentiel à l'histoire en fait. Ce n'est pas un personnage qui compte, mais leurs liens entre eux !

Du côté de l'écriture, j'ai été plus que ravie ! La plume de Jo Walton est très agréable. Elle accroche le lecteur, et nous empêche de lâcher le livre jusqu'à son dénouement. Tellement qu'à la fin, on se dit "Déjà?". Et on en veut plus !!! So, Jo Walton, à quand une nouvelle enquête de Carmichael ???